Dmitry Klokov et 5 autres haltérophiles russes controlés positif au test anti-dopage

Picture of Bastien Bonnamant

Bastien Bonnamant

à écrit cet article.

Dmitry Klokov et 5 autres haltérophiles russes controlés positif au test anti-dopage

Dimitry Klokov, champion du monde 2005 et vice champion olympique 2008 ainsi que 5 autre athlètes ont été contrôlés positif au contrôle anti dopage.

ITA à contrôlé des échantillons venant des tests des compétions de 2012-2013. Les tests ont révélé plusieurs substances interdites pour les athlètes suivants :

  • Dmitry Klokov (105KG)
  • Svetlana Tzarukaeva (63KG)
  • Natalya Zabolotnaya (75KG)
  • Apti Aukhadov (85KG)
  • Aleksandr Ivanov (94KG)
  • Olga Zubova (75KG)

Tout ces athlètes ont pu gagner plusieurs médailles internationales depuis.

Klokov a remporté une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 dans la catégorie des 105 kilos. En plus de sa victoire aux Championnats du monde en 2005, il est monté quatre fois sur le podium à cette compétition. Médailles d’argent en 2010 et 2011, et des médailles de bronze en 2006 et 2007.

Zubova a remporté une médaille d’or aux Championnats d’Europe 2013. Mais a bien été disqualifiée des Championnats du monde IWF 2013 et 2015. Ivanov détient toujours des médailles d’or des Championnats du monde IWF 2010 et 2013 mais a été disqualifié des Jeux olympiques de Londres 2012 – tout comme Aukhadov, Zabolotnaya et Tsarukaeva.

Les accusations de dopage pourraient menacer les médailles d’or d’Aukhadov aux Championnats du monde IWF 2013 et aux Championnats d’Europe 2013. L’or d’Ivanov aux Championnats du monde IWF 2013 et l’or de Zubova aux Championnats d’Europe 2012.

Les athlètes Russe, déjà contrôlés positif

Les accusations de dopage sont le résultat de deux enquêtes. L’une menée par le professeur Richard McLaren, auteur du rapport McLaren qui a révélé la corruption financière et les dissimulations de dopage par l’IWF, et l’autre par l’Agence mondiale antidopage (AMA). Les six athlètes inculpés par l’ITA ont été informés et sont provisoirement suspendus jusqu’à la résolution de leur cas.

Depuis 2019, 33 haltérophiles russes ont été accusés de violations du dopage. Ils ont été interdits ou suspendus provisoirement en conséquence. La Russie a été bannie des Jeux olympiques de Rio en 2016. Ainsi que des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 représentaient la Fédération russe d’haltérophilie (FRH) plutôt que leur pays d’origine.

Depuis le 3 mars 2022, l’IWF a suspendu la participation de tous les athlètes, officiels d’équipe et officiels techniques de Russie et du Belarus jusqu’à nouvel ordre, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le reste de l’actu ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles

top 100 halterophilie france
Halterophilie National

Top 100 Français haltérophilie IWF

Découvrez le top des meilleurs haltérophiles français pour la saison 2023-2024, basé sur les points Sinclair IWF. Ce classement compile les performances des athlètes toutes catégories confondues sur la saison

Partager l'article
Programme d'haltérophilie 12 semaines
Demandez votre programme d'entraînement de 12 semaines et passez au niveau supérieur !

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.